Jacobo Grajales – bio et publications

Biographie

Jacobo Grajales est maître de conférences en science politique à l’Université de Lille et membre du CERAPS (Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales, UMR 8026). Il est l’auteur de Gouverner dans la violence. Le paramilitarisme en Colombie (Karthala, 2016). Cet ouvrage porte sur le rapport entre les groupes paramilitaires et la formation de l’État en Colombie. Il conduit cette réflexion à la fois à partir d’études de cas locaux sur la participation de ces milices à l’exercice de l’autorité et d’une enquête sur le traitement politique de la violence paramilitaire dans des espaces institutionnels aussi divers que les institutions judiciaires, les instances en charge du secteur de la sécurité et les pratiques de négociation.

Ses recherches actuelles traitent du rapport entre les pratiques de sortie de conflit et l’économie politique du foncier rural. Il explore cette problématique à partir d’une étude comparée des cas ivoirien et colombien. Débuté avec le soutien de la FMSH, dans le cadre de l’appel « Nouvelles conflictualités », ce travail se poursuivra à partir de janvier 2018 avec le soutien de l’ANR dans le cadre du projet Jeunes chercheuses jeunes chercheurs PWACCOP (Postwar agrarian capitalism : a comparative perspective).

Ouvrage

  • Gouverner dans la violence. Le paramilitarisme en Colombie. Paris : Karthala. Collection Recherches Internationales. 2016.

Traduction : Gobernar en medio de la violencia. Estado y paramilitarismo en Colombia. Bogotá : Editorial Universidad del Rosario, 2017.

Articles dans des revues à comité de lecture (sélection)

  • Privatisation et fragmentation de la violence en Colombie : l’État au centre du jeu. Revue Française de Science Politique. 2017, vol. 67, n° 2, p. 329-348.
  • De la spoliation à l’accumulation. Violence, pacification et conflits fonciers en Colombie. Critique internationale. 2017, °75, p. 21-36.
  • Violence entrepreneurs, law, and authority in Colombia. Development & Change. 2016, vol 47 n° 6, p. 1294-1315.
  • Le droit, la violence et la terre. Le rôle de l’État dans l’accaparement foncier en Colombie, Cahiers des Amériques latines, 2016, nᵒ 81, p. 35‑51.
  • La terre, entre guerre et paix. Politiques foncières et sortie de conflit en Colombie, Les Études du CERI, 2016, n°223.
  • Faire la « guerre contre la drogue ». Relations asymétriques et adoption d’un régime répressif, Cultures & Conflits, 2016, no 101, p. 181-198.
  • Quand les juges s’en mêlent. Justice et violence dans la démobilisation des groupes paramilitaires colombiens. Critique internationale, 2016, no 70, 117-136.
  • Land grabbing, legal contention and institutional change in Colombia. Journal of Peasant Studies, 2015, vol. 42, no 3-4, p. 541‑560.
  • State involvement, land grabbing and counter-Insurgency in Colombia. Development & Change, 2013. Vol. 44 n° 2, p. 211-232
  • The rifle and the title: paramilitary violence, land grab and land control in Colombia. Journal of Peasant Studies, 2011. Vol 38 n°4, p. 771–791
  • El proceso de desmobilización de los paramilitares en Colombia : entre lo político y lo judicial. Revista Desafíos (Bogotá), 2011. Vol 23 n° 2, 149-194.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.