Jeanne Teboul

Biographie

Docteure en anthropologie sociale et historique (EHESS / LISST-CAS), Jeanne Teboul est actuellement post-doctorante (Labex SMS), rattachée au Laboratoire des sciences sociales du politique (IEP Toulouse). Dans ce cadre, elle mène un projet intitulé « Devenir “mort pour la France”. Les dispositifs publics de reconnaissance de l’exception nationale et leurs appropriations ordinaires ».

Ses travaux portent sur la socialisation à la violence dans le cadre de la formation des soldats engagés dans l’armée de terre. Elle s’intéresse également aux politiques publiques de reconnaissance et de mise en mémoire du sacrifice « pour la patrie ».

Principales publications

Ouvrages

2017 Corps combattant. La production du soldat, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, coll. « Ethnologie de la France ».

2016 (avec Sylvain Antichan, Sarah Gensburger et Gwendoline Torterat) Visites scolaires, histoire et citoyenneté. Les expositions du centenaire de la Première Guerre mondiale, Paris, La Documentation française, coll. « Musées-Mondes ».

Coordination de numéro de revue

2016 (avec Sylvain Antichan et Sarah Gensburger) « La commémoration en pratiques. Usages et appropriations du centenaire de la Première Guerre mondiale », Matériaux pour l’histoire de notre temps, no 121-122.

Articles

2016 (avec Sylvain Antichan et Sarah Gensburger) « Dépolitiser le passé, politiser le musée ? A la rencontre des visiteurs d’expositions historiques sur la Première Guerre mondiale », Culture & Musées, no 28, « Le musée et le politique », p. 73-92.

2015 « Combattre et parader. Des masculinités militaires plurielles », Terrains & Travaux, no 27, “Socialisations masculines, de l’enfance à l’âge adulte”, p. 99-115.



Citer ce billet
Sabrina Melenotte (2015, 5 juillet). Jeanne Teboul. SoV. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uhww

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search