Publication de Paola Díaz | Des démocraties nécropolitiques contemporaines : mort et disparition en masse au Brésil et au Mexique

Paola Díaz, membre de l’ANR SoV, et Jussara Freire, de l’Universidade Federal Fluminense (Brésil), viennent de publier sur notre site l’article « Des démocraties nécropolitiques contemporaines : mort et disparition en masse au Brésil et au Mexique ».

Résumé

À partir de recherches ethnographiques menées dans l’État de Rio de Janeiro, au Brésil, et dans l’État de Sonora, au Mexique, nous analysons les morts et disparitions massives dans le cadre de régimes (formellement) démocratiques. Une comparaison par contraste nous permet de mettre en évidence des dynamiques de similitudes et de différences entre ces deux lieux. Nous établissons un dialogue avec la perspective structurelle de la nécropolitique et les travaux qui analysent les expériences des victimes dans différents contextes nationaux. Nous proposons de relier la notion d’environnement nécropolitique à une analyse des pratiques de valorisation de la vie humaine. Pour ce faire, nous partons du point de vue des expériences des personnes dont la vie, ainsi que celle des parents et des proches, est socialement dévalorisée (valuation studies). Cette analyse met en évidence la centralité du corps maternel et permet de comprendre la dynamique de friction entre l’environnement nécropolitique et l’émergence de formes de vies possibles, définies sur la base de liens inter-corporels entre les familles et les proches morts ou disparus.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search