Reporté au 5 juin -Table ronde du 22 mars 2018 | Djihadisme et radicalités en Asie

En raison des grèves, la séance a été reportée au 5 juin prochain.

Séminaire violence et sortie de la violence

Djihadisme et radicalités en Asie

Jeudi 22 mars 2018

17h30 à 19h30 | salle A3-35 | 54, Bd Raspail 75006 Paris

 

 

Intervenants:

Rémi Castets est politologue. Maître de conférences rattaché à l’équipe d’accueil TELEM, il dirige le Département d’études chinoises à l’Université Bordeaux Montaigne et est chercheur associé au Central Asia Program (The George Washington University). Ses recherches portent principalement sur le rapport de l’État chinois à ses populations musulmanes, sur les réseaux djihadistes ouighours et sur les relations de la Chine avec le monde musulman. Il a notamment publié « From Xinjiang Madrasas to Global Jihadism: Political and Ideological Transformations of Uyghur Islamist networks » (CAP Papers, n°159, 2016), « La Chine face au terrorisme islamique » (Questions internationales, n°75, 2015), « The Modern Chinese State and strategies of control over Uyghur Islam » (Central Asian Affairs, n°2, 2015), « Enjeux socio-politiques de l’Islam en pays ouïghour » (Monde chinois, n°35, 2013).

Rémy Madinier est chercheur au CNRS, il co-dirige le Centre Asie du Sud-Est (UMR 8170) ainsi que l’Institut d’Etudes de l’Islam et du monde musulman (IISMM-EHESS). Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, agrégé d’histoire, il a consacré sa thèse de doctorat à l’histoire démocratie musulmane en Indonésie. Il a publié plusieurs ouvrages sur l’histoire contemporaine de l’Islam en Indonésie parmi lesquels Islam and Politics in Indonesia: the Masyumi Party between Democracy and Integralism (2015), L’Indonésie, entre démocratie musulmane et Islam intégral. Histoire du parti Masjumi (2012) et The End of Innocence ? Indonesian Islam and the Temptations of Radicalism (2011 avec Andrée Feillard).

Jean-Luc Racine est directeur de recherche émérite au CNRS (Centre d’Etudes de l’Inde et de l’Asie du Sud de l’EHESS), chercheur senior à Asia Centre et membre du Panel international sur la sortie de la violence (FMSH). Il travaille sur les dynamiques de transformation internes de l’Inde contemporaine, sur les modes d’insertion de l’Inde émergente dans le nouvel ordre mondial, ainsi que sur la géopolitique de l’Asie du Sud. Il a publié ou dirigé une douzaine d’ouvrages sur l’Asie du sud, dont Cachemire. Au péril de la guerre (2002), L’Inde et l’Asie (2009), Géopolitique du Pakistan (2010). Il a récemment dirigé l’Annuaire Asie à la Documentation française (2013, 2014, 2015, 2016). Il prépare actuellement un ouvrage développant les conférences sur l’Inde données en 2017 à l’Indian Institute of Advanced Studies de Shimla.

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.