Séminaire Régulation des conflits et sortie de la violence “Les jihadistes occidentaux: différences et convergences” – mardi 10 avril de 14h à 16h – Strasbourg

Séminaire

Régulation des conflits et sortie de la violence

 Farhad KHOSROKHAVAR

Les jihadistes occidentaux :

différences et convergences

Mardi 10 avril de 14H à 16H

(attention, changement de dates en raison des grèves SNCF)

 Salle des conférences de la MISHA

5 allée du Général Rouvillois 67083 Strasbourg

 

Chercheur de renommée internationale, Farhad Khosrokhavar est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), chercheur au CADIS, EHESS-CNRS et directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des sciences de l’homme. Ses recherches portent sur l’islam en France, en particulier dans les banlieues et en prison, sur les problèmes sociaux et anthropologiques de cette religion, ainsi que sur l’islamisme radical et ses mutations. Il a commencé à étudier les phénomènes de radicalisation dans les années 1990.

Auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’islam et le phénomène de radicalisation djihadiste, il a notamment publié en France L’islam des jeunes en 1997 (Flammarion), Les Nouveaux Martyrs d’Allah en 2002 (Flammarion), L’islam dans les prisons en 2004 (Ed. Balland), Radicalisation en 2014 (Ed. Maison des sciences de l’homme), Le jihadisme. Le comprendre pour mieux le combattre, avec David Bénichou et Philippe Migaux, en 2015 (Plon). Son travail sur la radicalisation est le fruit de plusieurs enquêtes empiriques, par observation et entretiens, réalisées auprès de jeunes dans des associations de banlieues et quartiers défavorisés d’une part, et auprès de détenus et de surveillants dans plusieurs prisons françaises d’autre part. Son dernier ouvrage : Le nouveau jihad en Occident (Robert Laffont) vient de paraître (mars 2018).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.